Raid, Trail, VTT, CO

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, juillet 30 2016

Le trail d'Orlu

Les vacances réservent parfois des surprises! Steph et Ju se sont retrouvés par hasard au départ du trail d'Orlu en Ariège. Une belle côte de 14km avec 1600m de positif pour une arrivée au haut de la dent d'Orlu.

Le récit de Steph:

"Nous nous sommes retrouvés avec Ju ce dimanche 24 juillet dans le petit village d'Orlu pour un départ à 8h30. A 800m d'altitude, nous devions atteindre la dent d'Orlu située à 2222m d'altitude avec 120 coureurs au départ pour une course de village bien sympa et beaucoup de locaux au départ! Je suis surpris car je suis le seul avec des bâtons et certains partent sans eau! Au top départ, les isards sont partis comme des fusées. Le 1er termine en 1h28 (membre de l'équipe de France de trail). Sous les encouragements des familles, Ju part aussi comme une fusée et moi, je prends mon mode tracteur diesel. Le mec qui ferme la course n'est pas loin derrière moi et je me rends compte que les barrières horaires sont très relevées. Je passe la première avec 20 minutes d'avance et la deuxième avec 15 minutes seulement en étant sur du 5km/h. Ils sont oufs les ariégeois! Après un beau dernier mur, j'arrive enfin, ça fait bien longtemps que j'ai croisé Ju qui descend à la navette plus bas!

Résultats:

- Ju: 16ème (quasiment un des premiers non montagnards!) en 1h50

- Steph: 98ème en 2h43

__Le classement complet ici__

Bilan: course sélective mais très sympa avec un accueil parfait des organisateurs!"

Steph

orlu.JPG

orlu1.JPG

orlu2.JPG

mercredi, juillet 6 2016

Les Chev à la Séoube

WE oxygénation à la Séoube_2 et 3 juillet 2016: les gars nous font un récit qui fait bien envie!

seoube.jpg

15 jours après l’Aubrac, les Pyrénées nous accueillaient. Ce WE nous étions avec Ju à la Séoube, dans LE FAMEUX chalet (merci Béberd), rustique certes, authentique c’est sûr, et juste avec le confort qu’il faut pour passer un excellent moment. Placé comme il l’est au milieu de la sapinière, il y règne un véritable calme et de la sérénité.

C’était pour nous notre RDV du début de l‘été, inscrit maintenant en dur dans notre agenda annuel. Avis aux intéressés pour l’an prochain début juillet 2017! Un WE détente bien que sportif pour crapahuter dans les montagnes et se ressourcer au coeur de ces paysages toujours aussi magnifiques que l’on a plaisir à découvrir ou redécouvrir à chaque fois.

Samedi, rando de 25 kms au départ de Chiroulet pour le Lac bleu. Départ sous la bruine, puis traversée des nuages pour retrouver le soleil au niveau du Lac. Remontée en compagnie de nombreuses marmottes jusqu’au col d’Aoube puis poursuite de la rando jusqu’au Col de la Bonida où la pause pique-nique au soleil en surplombant une mer de nuage était bien appréciable…avec en cadeau une vue par intermittence sur le pic du midi de Bigorre.. Retour ensuite sur nos pas pour rejoindre la vallée et le chalet pour jardiner un peu, faucher les accès au chalet pour les futurs hôtes (on vous à laissé un peu de boulot ;-) ) …et tout ça avant de visionner le match (vive la 3G) au cours d’un bon repas. Que demander de plus !

seoube1.jpg

seoube2.jpg

Dimanche matin, sous un grand soleil, petite sortie d’1h30 au départ du Col du Tourmalet, passage à côté du lac d’Oncet, pour gagner ensuite le pied du Pic du midi de Bigorre, au niveau du col du Sencours. Nostalgique !!! Quelques regrets de ne pas pouvoir gravir ce sommet mais le temps nous manque, il faut redescendre pour rentrer en Vendée retrouver les nôtres et voir le match… Au Tourmalet, on croisera la route de nombreux cyclistes qui participent à la classique « pyrénéenne », seulement 1 semaine avant le passage de la grande boucle en ces mêmes lieux. Allez, j’arrête là, les photos parlent d’elles-mêmes…quel plaisir, 2 jours intenses mais ça valait le coup.

Mat’et Ju’

seoube3.jpg

seoube4.jpg

seoube5.jpg

seoube6.jpg

mardi, juin 28 2016

Le trail du Morbihan

Après l'euskal trail, le trail du Morbihan était le second temps fort de l'asso pour cette année 2016.

11 RR85 au départ de ce festival de trails (2 sur le 36kms et 9 sur le 57kms). La météo s'est montrée clémente (pas trop chaud, ni trop froid).

Pam et Julie ont bien gazé sur le 36 kms en terminant 840ème (1287 classés) et 218ème féminine en 4h12 (8,30 km/h de moyenne). Bravo les filles!

morbihan0.jpg

Sur le 57kms, 9 coureurs de l'asso étaient alignés parmi les 1400 inscrits (1082 classés). Les 4 dragsters (Jo, Antoine, Bruno et Vinvin) se sont vite fait la malle tandis que les 5 tracteurs diesels (Steph, Riké, Seb, Anthony et Fab) démarraient dans le gruppetto. Après quelques bouchons et surtout 36kms de bocage (dont des sections de routes interminables), on a enfin eu la carte postale attendue avec la presqu'île de Sené et son coucher de soleil. Finir la course au crépuscule et à la frontale était aussi un moment sympa. Chacun pourra donner ses impressions. Le nom ultra marin parait quand même un peu présomptueux!

Belle arrivée sur le port avec les filles et les enfants!

morbihan4.jpg

morbihan1.jpg

Les résultats:

- Jo: 59ème en 5h15 (10,72 de moyenne). Une énorme perf de notre lapin de garenne. Chapeau bas!

- Antoine:188ème en 5h47: la force tranquille!

- Bruno: 266ème en 6H03: une fin de course difficile mais aussi une belle perf et une excellente prépa pour Belle-île!

- Vinvin: 468ème en 6h34! Une course à la Vinvin: 21kms de semi au taquet à enrhumer tout le monde et débroussailler les chemins puis 36kms au mental avec sa glaciaire sur le dos. A l'arrivée, il a mangé deux sangliers!

- Riké, Steph et Seb: 601ème en 6h54. La course à l'expérience! 30 kms de course bien géré puis on s'est mis en mode rando course ce qui nous a permis de papoter et profiter du paysage sans trop souffrir. Courir à 3 constamment a été bienfaiteur et salvateur! Un grand plaisir de partager ce moment avec Riké et Seb.

- Fab Grat': pas trouvé au classement?! Il nous fera part de ses impressions!

- Anthony: abandon au km 36

morbihan_8.JPG

morbihan9.jpg

morbihan5.jpg

morbihan6.jpg

Entre Loire et coteaux

Guiche nous fait un petit retour sur le trail d'Ancenis "Entre Loire et Coteaux", disputé le dimanche 05 Juin.

Avec les pluies diluviennes de la semaine, le trail aurait pu être rebaptisé "Dans la Loire et Coteau" puisqu'on a eu un passage avec de l'eau entre la taille et les genoux sur 700-800 mètres !! A l'aller...et au retour !! Ça coupe quand même les pattes de marcher dans cette eau pas forcément bien chaude mais on court ce genre de courses pour ça aussi. Sinon, belle course sur mes chemins d'entrainement avec de belles côtes, histoire de profiter de superbes points de vue sur la Loire. Je termine juste devant la 2ème féminine en 1h50mn (71ème sur 510) bien content et bien humide...

ancenis.jpg

ancenis1.JPG

vendredi, juin 24 2016

L'Aubrac Circus: beau week end pour le clan Chev!

La team Chevoleau était en escapade dans l'Aubrac pour une belle course avec du relief. Voici leur récit:

« Quel cadeau d’anniversaire cet AUBRAC CIRCUS (55,8 km)! Merci à Sophie et Marion de nous avoir permis de fouler les jolies terres de l’Aubrac !

aubrac_2016_3.JPG

La médaille autour du coup, le tee-shirt du finisher sur le dos, les enfants qui nous ont accompagné pour franchir la ligne d’arrivée et nos petites femmes aux encouragements…le sentiment du défi accompli, c’est ça être un RR 85 !

Malgré une douleur aïgue au pied (tendon) et au genou qui ne m’auront pas permis de finir avec Mat ‘ et de dérouler sur les derniers kilos…je garderai un excellent souvenir de cette course exigeante, au regard des 1800m de D+ dont l’essentiel sur quasi 10km et du terrain difficile (boue, pierres, dévers, ruisseaux…) conséquence des orages et fortes pluies de ces derniers jours. Course exigeante aussi car assez peu de temps pour souffler, avec globalement beaucoup de sentiers dans les vallons… Pour les blessures cela va déjà beaucoup mieux.

6h15, Francis (le papa de Marion aligné sur le marathon des Burons, trop fort le V3 !), Mat’ et moi nous présentons sur la ligne de départ. Et c’est parti pour quelques heures de course.

Les 8 premiers kilos sont faciles (bois, prairies sur les plateaux, un peu de route), on retrouve les filles avec 15 minutes d’avance sur nos prévisions de la veille. Tout va pour le mieux, on double et on trouve notre rythme.

aubrac_2016_10.JPG

Prochaine étape le 22ème kilo, et devinez quoi, le ravito de Bonnefon est juste devant notre logement, on passe à côté de la maison, ou plutôt devant la porte ! Avant d’y arriver, on grimpera (les mains sont utiles) une première fois pour atteindre un des points hauts de la course, on empruntera aussi des monotraces boueux voire ruisselants, et des bois. Toujours en avance, on prendra le temps de changer de chaussettes (trempées) et de tee-shirt « à la maison », histoire de repartir au sec.

22ème -42ème, on quitte les coureurs du marathon pour notre boucle supplémentaire de 12 kms. Cette portion nous paraîtra longue avant le second et dernier ravito situé au 42ème. Du chemin sec et large pour commencer (13 kilo de moy), puis rapidement on pénètre dans la forêt, on parcourt des vallons avec dévers, la verdure est partout, le cours d’eau jamais très loin, des feuilles, ça descend, ça remonte mais c’est facile et plaisant…on est au calme ! Idéal pour se ressourcer ?

Ensuite, ça se complique. Les marathoniens parlent de mur au 30ème Kilo, et bien à l’Aubrac Circus, au 30ème on aura également le mur, le vrai, le naturel, au sens propre du terme…il est là devant nous…et tout de suite on se tait et on monte ! Ah là ça parle moins ! et c’est parti pour au moins 20 minutes (+ ou -), j’ai du mal à situer le temps. Ca grimpe vraiment, on est même surpris de prendre autant de dénivelé en si peu de distance, mais on reprend du monde signe que nos jambes de gazelle sont efficaces et que le cardio est au top ! Antoine aurait été là il nous aurai dit, doucement, là on monte à 18 d’après ma montre ! Bref, après cette difficulté, LA difficulté, on continue dans les bois, on longe la rivière, voire on la traverse à gué, c’est vraiment joli…mais humide ! Pas mal de feuilles jonchent le sol, « fais gaffe où tu poses les pieds », « attention aux souches », « Putain c’est casse-gueule »…mais c’est chouette…

On est un petit groupe de quatre, cinq coureurs des gars de St Etienne…et Mat’ et moi menons le train.

aubrac_2016_42.JPG

32ème kilo, ça y est je vous le dis « j’ai mal au-dessus du pied et aussi sous le genou» dès que l’on descend et que le terrain est en devers…il reste quand même 23 kilo, ce n’est pas gagné ! Je sers les dents, Mat’ maintient le rythme, on est bien, dommage que ma mécanique se grippe. 42ème kilo, ça y est on est arrivé à Brameloup (station de ski). On a retrouvé les marathoniens 5 à 6 kms plus tôt. On s’hydrate, on mange et je décide de changer de pompes…peut-être que…

C’est reparti, plus que 13 bornes, plutôt roulantes même si on aura à franchir deux coups de cul. On redémarre tranquille, un – deux kilos puis la route et là la douleur est intense, je trottine, on marche un peu, on reprend…et je dis à Mat’ d’y aller, de se faire plaisir, on a du jus, y’a donc moyen de reprendre du monde sur la fin de parcours (ce qu’il fera) – (je confirme, c’était bon !). De mon côté je gère au max, j’essaie de ne pas trop marcher (10-15 mètres pour me soulager et je cours), je passe les deux côtes avec facilité car aucune douleur en montée, et je franchis l’arrivée en 6h45, toujours en avance sur ce que l’on avait prévu. Mat’ a terminé avec pas mal d’aisance en 6h35, et Francis est venu à bout des 43 kilo en 6h26.

La suite vous l’avez lu au début du récit… Aussi, quelques photos illustreront la course des enfants pour promouvoir le sport-santé à l’Aubrac, le retrait des dossards, notre logement et le passage de la course, et la course» http://www.courirenaubrac.com/p/les-resultats.html

Résultats :

Mat’ 36ème et Ju’ 43ème sur 230 finishers, Francis 166ème et 8ème V3 sur 280 coureurs (Bien joué papy Francis)!!!

Une course à faire, le déplacement vaut la peine !

On pensera bien à vous pour Le Morbihan, bon courage, et prenez tous un maximum de plaisir. Avant (c’est sûr), pendant (quasiment certain) et après (c’est obligatoire) !!!

La biz’ Ju’ et Mat’ RR dans l’âme !

aubrac.JPG

aubrac1.JPG

- page 1 de 35